[ News Janbac ] [News Baudin ] [Le Calendrier des salons ]

VERRE PLAT N° 46 -  Juin 2008 :

VERRE PLAT N° 46 -  Juin 2008 :

 

VERRE & MENUISERIE ACTUALITES - Avril - Mai 2008 :

 

      

____________________________________________________________

 

 
" 14 BONNES RAISONS D'ACQUÉRIR UNE RECTILIGNE BAUDIN "

 

1. Généralités sur nos rectilignes

  • Construction simple et robuste

  • Grande facilité d'utilisation

  • Maintenance aisée et de faible coût

  • Bruit faible grâce à une technologie d'avant garde

2. Leadership en façonnage de chanfreins
  • En 1985, BAUDIN a lancé la première machine pouvant façonner tant les chanfreins (jusqu'à 60°) que les joints droits.
  • Depuis, BAUDIN ne cesse d'exercer son leadership dans ce domaine.

3. Construction modulaire et sur mesure

  • Les machines BAUDIN sont construites à partir d'un modèle de base auquel on peut ajouter les modules que souhaite le client.
  • De plus, BAUDIN peut construire toute machine spécifique pour un client en partant d'une machine de catalogue.
  • Enfin BAUDIN peut peindre toute machine aux couleurs du client

4. Performances pour le façonnage du verre

  • Qualité de rectitude : < 0,2 mm sur une longueur de verre de 2,50 m grâce à la rectification des convoyeurs et des barres sur lesquels glissent les patins.
  • Qualité d'équerrage : < 0,3 mm sur un volume de 200 x 200 mm
  • Travail du verre float, feuilleté, armé, céramique.

5. Pupitre

  • Construction métallique robuste + roulettes fortement dimensionnées permettant le chargement au pont roulant.
  • Rallonges et réhausses en options
  • Système de réglage en hauteur très précis : +/- 0,1 mm

6. Convoyeurs d'entrée et de sortie

 

Support en acier rectifié

  • permettant d'atteindre une très bonne rectitude du façonnage (important par exemple

    pour le collage de type UV)

  • Supportant 600 Kg sur les petites machines, 900 Kg sur les plus grosses et jusqu'à 1200 Kg en option.
Tapis transporteur = courroie
  • Reproduit fidèlement la rectitude du support en acier rectifié
  • Faible coût de remplacement quand il est usé.
Bandeau strié (collé sur le bois de protection)
  • Permet de poser un verre en attente ou pour l'examiner.
Sens de fonctionnement
  • Droite  - Gauche

  • Gauche - Droite

7. Arrosage
  • Bacs en inox garantissant un entretien minimum (notamment moindre accrochage de la silice)
  • Pompe à fort débit permettant d'en limiter le nombre à 1 par machine, ce qui réduit le risque d'incident
  • Arrosage très facilement démontable, ce qui rend l'entretien très aisé (tout particulièrement pour le verre feuilleté)
8. Étanchéité

Balais

  • Fixation par pinces, ce qui facilite leur enlèvement et mise en place
  • Les balais arrière sont fixés dans les carters meules (lesquels sont généreusement ouverts) ce qui facilite leur changement
  • Les balais avant sont accessibles (par le haut) très facilement en reculant la barre avant (nota : changement trois fois plus fréquent que le balai arrière).
Carters et goulottes
  • Réalisés en inox, ce qui assure une grande longévité de l'étanchéité et donc de la machine.
9. Carters meules

Les machines étant pourvues de basculeurs pour la réalisation de joints droits et chanfreins, les carters meules sont largement ouverts, ce qui rend : 

  • le changement de meules très aisé
  • le nettoyage du carter très facile
  • l'évacuation facile d'éventuels déchets (ex. pour le verre feuilleté)
Convoyeur central
  • piloté par variateur de vitesse électronique
  • équipé de chaînes du commerce rectifiées de haute qualité et de patins BAUDIN qui se distinguent par l'absence de roulement et une simplicité de construction qui rend sa maintenance très simple et son coût de remplacement aux environs de 50 % des autres systèmes.
10. Meules et motobroches
  • Changement de meules très facile (cf carter)
  • Meules de diamètre 150 mm (voire plus dans certains cas), dont l'usure est nettement moinis rapide que des meules de diamètre    130 mm, 100 mm.
  • Pas de double meule sur une seule broche (à chaque meule son motobroche)
  • Meules fabriquées sur spécifications Baudin par des fabricants de premier choix, ce qui garantit leur qualité et la stabilité de leurs performances.
  • Meules tenues en stock et expédiées le jour même en cas de commande avant 12 heures pour l'étranger, 15 heures 30 pour la France.
  • Broches, moteurs et guidages séparés, ce qui réduit le coût d'échange standard par rapport aux ensembles monoblocs.
11. Polissage pneumatique (option)

Possibilité d'équiper la machine par de la poussée pneumatique sur les meules de polissage. 
 
Poussée pneumatique : pour des clients qui souhaitent un polissage :

  1. ne nécessitant pas , de l'opérateur, une technicité et une veille attentive
  2. qui garde sa qualité malgré le vieillissement de la machine
Poussée mécanique : pour les clients qui : 
  1. veulent une très bonne finition
  2. veulent façonner des pièces spéciales (ex : triangle à pointe fine)
  3. ne peuvent pas s'offrir l'option pneumatique (coût supplémentaire)
La poussée est pilotée par un automate programmable de haute capacité qui ne peut pas se dérégler.

12. Bâti

  • En forte épaisseur, pour absorber les vibrations, ce qui est favorable à la qualité de façonnage.

  • Le poids des rectilignes BAUDIN témoigne de cette qualité de construction.
  • Peinture polyuréthane sur sous couche époxy donnant les meilleurs résultats de tenue contre la corrosion.
13. Électricité
  • Fournisseurs de premier ordre (Parker, Leroy Somer, Legrand) assurant une grande fiabilité et représentés mondialement.
14. Automatismes

 

Développés en interne, ce qui permet de : 

  • garantir leur adéquation aux besoins spécifiques des clients

  • les orienter vers les fonctions de réglage des machines, et de laisser les fonctions de façonnage essentiellement mécaniques (simplicité, robustesse, fiabilité).